LE
LOGOSCOPE

Appareil scientifique imaginaire pour scruter le langage

FORET NOIRE
Arts visuels, Arts sonores, Arts de la scène, Arts culinaires - Le 27 avril 2019

Dossier de présentation en PDF


Durant le salon d’art ARTMONTECARLO, Le Logoscope présentera dans ses ateliers, sous le curatoria d’ Agnès Roux, des créations collaboratives et individuelles où arts culinaires, sculptures, céramiques, installations, performances, arts sonores, dessins assistés de technologie (ou pas) révéleront un panel de ses possibiltés plurielles.

Le Logoscope ouvre les portes de ses ateliers pour deux jours d'exposition les 27 et 28 avril 2019, plus une soirée réservée aux VIP du salon ARTMONTECARLO, le 26.

Le 27 à partir de 19h, Le Festin des Menus Plaisirs mêlant art et gastronomie, vous accueille dans son espace guinguette avec son bar-roulotte, à la découverte des produits du terroir monégasque de Terre de Monaco et de l'Orangerie de Monaco, dans un écrin musical orchestré par Ilia Vasilev-Osokin et Amaro Sampedro au saxophone, inspiré du monde ouvrier et des abeilles.

Aussi, une fois le portail d’entrée franchi, Agnès Roux  investit les murs via des affiches militantes du projet collectif Révolution Agraire*, issues du texte d'introduction de Roland Topor, la cuisine cannibale puis vous conduit à suivre deux de ces paysannes (performées par Axelle Terrier & Laurie Camous) à un banquet eucharistique intitulé Le Pain des angesoù les denrées du pays serontcuisinées par votre hôte et le pâtissier Hervé Gaglio (My sweet choux à Beausoleil).

L'exposition Forêt Noire de la tricéphale curatrice Agnès Roux qui depuis 22 ans conjugue au pluriel la direction de ce Laboratoire de recherche artistique et son rôle d'artiste à media multiples, vous invite à découvrir les créations de différents acteurs decette structure sur un fond d’humanité et d’animalité dénaturées.

Passée l'imposante porte du rez-de-chaussée, le hall d'entrée se pare d'un triptyque photographique issu de R.A.*et d’une sculpture de JP Racca Vammerisse offrant ses griffes amarantes de fleurs acérées: Self Control.

Puis il vous faut gravir l’imposante cage d'escaliers pour découvrir des dessins grands formats de Laure Fissore, silencieux monolithes devenus paysages. Arrivé au dernier étage, JPRV vous présente une série photographique de culottes oubliées (Seconde peau, Topographie), puis vous invite le long d’un couloir blanc à découvrir quelques Crépuscules Molotovs sur des billots aux tons bigarrés de JPRV ainsi que l'accueillant Bouche-Tronc - souche dont le vide émotionnelle est à remplir - d'où émerge un bouquet floral et encore son Forgotten Lies.

Tout au bout, vous pénètrerez dans les univers singuliers des artistes JP Racca Vammerisse, Agnès Roux dans leur espace atelier ainsi que celui du programme de recherche et création Moines Kaolin s’appuyant sur une étude des céramiques de Monaco de 1871 à nos jours.

Vous venez de traverser FORÊT NOIRE et nous espérons que vous aurez succombé à son appel pour continuer à dessiner les paysages de demain…

A.R.




Artistes liés

Agnès ROUX
/ Artiste à media multiples
ANTHROPO(S)CENE
/ Recherche et création à media multiples
Ilia VASILEV-OSOKIN
/ Musicien Compositeur
L'OFFICE DES MENUS PLAISIRS
Laure FISSORE
/ Dessinatrice / Peintre
MOINES KAOLIN
/ Recherche et création céramique et patrimonial
RACCA VAMMERISSE
/ Artiste plasticien

Partagez cet article