LE
LOGOSCOPE

Appareil scientifique imaginaire pour scruter le langage

JPRV - NUITS FAUVES 15/01/19 - NOYON
- Le 15 janvier 2019

Nourri d’artistes contemporains ou classiques comme René Gauguin ou Cameron Jamie, JP Racca Vammerisse se situe au croisement de plusieurs influences artistiques, parmi lesquelles les territoires obscurs et sensuels de Johan Creten, la mort incarnée des travaux d’Anne Wenzel, sans oublier un certain patrimoine allant du clan « Massier » de la Côte d’Azur aux productions céramique de Monaco. Il développe, ainsi, une œuvre habitée, qui pose la question de notre rapport avec les objets et à travers eux l’histoire qu’ils portent tout en restant guidé par le plaisir propre à la sculpture -le modelage- qui n’est pas incompatible avec la rigueur protocolaire et sérielle à laquelle il tient.

Sur une invitation de Mme Frédérique Faraüs, professeur d’arts plastiques au collège Louis Pasteur à Noyon, l’artiste présentera une installation inédite, où les formes de terre incarnées viendront investir un espace pensé comme une scène de théâtre. L’exposition aura pour toile de fond une création sonore pensé pour l’événement par l’artiste plasticien Nicolas Delliac. Formé à l’École Nationale Supérieure d’Arts - Limoges - Aubusson, il travaille la vidéo et le son via des détournements de la sphère internet. L’atmosphère sonore nous invite à un voyage dans les profondeurs nocturnes. Ces “nuits fauves” sont le moment de la journée qui voit l’apparition d’un monde étrange ou se côtoient des individus interlopes, en marge de la société comme mis au rebut par les institutions et la normalité.

SITE DES ARTISTES :

NICOLAS DELLIAC

JPRV

Partagez cet article